Accueil > Flâneries poétiques > 22 juillet : Trajet

22 juillet : Trajet

lundi 22 juillet 2013

mot

Trajet

Texte

Kilomètre 0
Bonne heure pour prendre la route. La maison dort encore, le jardin est gris. Tout à l’heure certainement il fera trop chaud. Les murs blancs réverbèreront l’enfer. L’ennui calcinera tout. A part les mouches, espèce tenace tenant tête au silence. Puissent-elles tomber.

Kilomètre 3
Ce raccourci pour atteindre la rocade, on l’a pris des milliers de fois : le chemin pour l’école. La grille, les longs bâtiments couchés, la peinture orange ternie. La fenêtre où le store est déchiré : sa classe. Tout est fermé – vacances scolaires. Tout est déserté. Mais le ralentisseur installé au travers de la route est toujours là, permanent. Gendarme couché. Systématique et aveugle, remplissant son rôle sans aucun zèle, avec une efficacité absolue. Il faut rétrograder, passer au pas. (…)

Cécile Portier – Contact – 2008 – Seuil

Lieux

errance dans Brioude

Les flâneries poétiques, qu’est-ce que c’est ? | Comment participer ? | Droits d’auteur | Partenaires
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0