• Ils sont là attentifs,
    Assis sur leur pliant
    Par une belle journée d’été
    Un matin où la lumière est à son apogée
    Avec un crayon de papier
    Tout d’abord saisir l’instant
    La première image que saisit l’oeil
    Bien observer et crayonner
    Avant d’appliquer la peinture
    Et moi ma première image
    Le matin au réveil
    C’est mon café que je vais savourer.


  • je cherchais.J’avais perdu l’adresse exacte.Un terrain en pente avec un grand eucalyptus,j’avais sans doute dépassé le petit chemin.
    le vent se mit à souffler de plus belle et les nuages violets s’amassèrent à l’horizon au dessus de la frange blanche du lagon.
    oui.....!.trente ans plus tard j’allais revoir ma nounou..!
    le billet d’avion cher,des études,un mari ,des enfants,d’autres pays,loin d’ici.
    En bas, se découpant sur le champs de cannes,je vis un hamac orange,fané,le même ou son cousin.....le signal....la première image de l’enfance,celles des soirées écrasées de chaleur quand on attend la brise avec une menthe à l’eau,alanguis.
    je m’approchais et j’entendis le poulailler s’effaroucher.
    De dos un chapeau de travers et une robe violette. Ils pivotèrent lentement...... les rides prévisibles étaient bien là , pain d’épices,sucrées comme les anciennes confitures.


  • De grands draps blancs claquent dans le vent comme au départ d’un voilier
    je m’assieds à la proue de ce bateau imaginaire,
    de chaque coté de l’étrave l’océan clapote,
    je vais retrouver l’arbre du pays rêvé,
    la biennale 2013 est lancée !!


  • Couleurs et matières de Brioude


  • Le peintre l’a déjà fait !!!!


  • Brioude Biennale 2013
    Première flânerie picturale
    la salle de J.M. Scotti
    je bois des yeux ces paysages
    soudain arrêt sur image
    pour autant que l’on puisse appeler "image"
    une aquarelle...
    "A C Q U A" ... c’est bien d’eau -
    c’est bien d’elle - dont il s’agit...
    tableau qui deviendra en mots
    quand l’ailleurs est ici
    c’est ... Venise qui s’immisce
    lointaine réminiscence...
    ...errance immense
    dans l’ocre du silence


Les flâneries poétiques, qu’est-ce que c’est ? | Comment participer ? | Droits d’auteur | Partenaires
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0